Suivez-nous sur les réseaux !

Réalité mixte au bloc opératoire : 1ère mondiale pour Imascap et le CHP Saint-Grégoire !

Mardi 21 juillet, au CHP de Saint-Grégoire, le chirurgien orthopédique Philippe Collin a réalisé une chirurgie de l’épaule à l’aide de lunettes à réalité mixte qui utilisent une méthode de projection holographique en 3D. Le logiciel de planification préopératoire BLUEPRINT™, qui a été utilisé pour cette première, est issu des travaux de la start-up brestoise IMASCAP SAS (acquise par le groupe Wright Medical en 2017). En parallèle, le même essai a été mené en juillet au CHRU de Tours et à la Mayo Clinic du Minnesota.

 « Grâce à des lunettes de réalité mixte, le chirurgien visualise simultanément l’épaule opérée du patient et une représentation holographique tridimensionnelle de l’épaule associée au plan préopératoire. Le plan préopératoire est réalisé avant la chirurgie sur un ordinateur : le chirurgien implante virtuellement une prothèse dans l’épaule du patient reconstruite en 3D et optimise son positionnement. La réalité mixte offre aujourd’hui une solution interactive pour reproduire au bloc opératoire le positionnement prévu lors de la planification.»

Jean Chaoui, fondateur d’Imascap et vice-président du groupe Wright medical

En pratique, les données 3D du plan préopératoire sont projetées dans les lunettes du chirurgien. En utilisant des gestes de la main et des commandes vocales, le chirurgien affiche, fait pivoter et analyse la représentation holographique de l’articulation juste en face du champ chirurgical. La comparaison en direct de l’épaule holographique en 3D et de l’épaule réelle du patient guide le chirurgien dans le positionnement de la prothèse.

Cette nouvelle technologie offre une opportunité de réduire considérablement la variabilité dans la façon dont les arthroplasties de l’épaule sont pratiquées, réduisant potentiellement les complications et améliorant les résultats globaux des patients.

En 2016, l’entreprise Imascap avait bénéficié d’un accompagnement de Biotech Santé Bretagne dans le cadre du dispositif DigitalForLife, géré par les pôle de compétitivité Atlanpole Biotherapie et Images et Réseaux-TES, pour le développement d’une partie de l’innovation.

Publié par Biotech Santé Bretagne le 23 juillet 2020

Partager :