Suivez-nous sur les réseaux !

“Ma PUI” facilite les échanges d’informations entre pharmacies hospitalières…

Goulwen Lorcy et Camille Demogue, ingénieurs informatiques, avec Antoine Fouéré, pharmacien et praticien hospitalier au CH de Saint Malo, ont créé la société Ma PUI* début 2016. Il s’agit d’une plateforme collaborative en ligne destinée aux pharmacies hospitalières. L’objectif ? Faciliter et sécuriser les prêts et emprunts de médicaments entre hôpitaux, afin de réaliser des économies par la mise à disposition de médicaments arrivant à péremption.

Photo : Antoine Fouéré, Goulwen Lorcy et Camille Demogue – © La French Tech

« En France, la valeur des médicaments périmés et détruits chaque année dans les hôpitaux est estimée à 50 millions d’euros » selon Goulwen Lorcy, cofondateur de la start-up. La plateforme Ma PUI est un outil très simple d’utilisation qui permet de réduire les gaspillages et de faire des économies importantes dans les hôpitaux. La plateforme propose un moteur de recherche et une cartographie permettant, très simplement, de visualiser les médicaments et dispositifs médicaux disponibles, et de gérer  les échanges entre établissements. En effet, la plateforme dématérialise les mises à disposition, les prêts et les échanges entre pharmacies à l’aide d’un tableau de suivi garantissant un circuit sécurisé des produits entre hôpitaux. Bientôt, un partenariat avec Chronopost santé va permettre à la plateforme de proposer un service de distribution des colis.

La plateforme Ma PUI offre également un outil de gestion des demandes de préparations pharmaceutiques et un autre pour la traçabilité des prêts de matériel stérile.

La plateforme est actuellement testée par le centre hospitalier de Saint-Malo et dans une vingtaine d’hôpitaux du Grand Ouest. A l’issue d’une période d’essai gratuite les hôpitaux pourront y accéder sous la forme d’un abonnement.

PUI* : Pharmacies à Usage Intérieur – A savoir : on  compte environ 2 500 pharmacies hospitalières en France.

Publié par Biotech Santé Bretagne le 23 février 2016

Partager :