Suivez-nous sur les réseaux !

E-Medys

Après une thèse chez Cervval et quelques années d’expérience dans le développement de produits pour le marché de la santé, Sébastien Le Yaouanq vient de fonder e-medys. La startup commercialisera dans un premier temps des « serious games » pour l’aide à la prise en charge de différentes pathologies. En 2018, e-medys se prépare à mettre sur le marché une application mobile pour les patients diabétiques.

De Cervval à e-medys, de l’offshore à la santé…

Historiquement, Cervval (société issue du Centre Européen de Réalité Virtuelle) est plutôt spécialisée dans les métiers de l’offshore et de l’énergie mais le marché de la santé a toujours été demandeur du savoir-faire de l’entreprise qui développe des outils de simulation et des outils sur mesure d’ingénierie planificatrice et d’aide à la stratégie, et ce toujours en co-construisant les solutions avec les experts du domaine concerné. Sébastien Le Yaouanq a beaucoup appris de son expérience chez Cervval avec qui il compte bien continuer les collaborations pour la R&D.

Photo : Sébastien Le Yaouanq – ©ID2Santé

Une idée venue des besoins de l’hôpital…

« L’idée d’entreprendre dans la santé m’est venue du dispositif DigitalForLife* qui permet à des hôpitaux d’exprimer des besoins et à des entreprises de développer des solutions et même de les tester dans un établissement auprès des patients et professionnels. » confie Sébastien qui a trouvé, dans les besoins exprimés, une carence dans les outils existants pour accompagner les patients diabétiques. e-medys proposera donc d’abord une application mobile ludique pour l’éducation thérapeutique du malade, qui permettra de dédramatiser la maladie et de mieux assurer l’observance des traitements. L’application saura également collecter les données venant du patient diabétique (glycémie, activité, etc.) et des différents spécialistes médicaux. « A terme, l’application intégrera une intelligence artificielle qui exploitera ces données afin de mieux anticiper les complications de la maladie et permettre une prise en charge individualisée et dynamique. » explique Sébastien.

*DigitalForLife est un dispositif porté par les pôles de compétitivité Atlanpole Biotherapies et Images&Réseaux, avec l’appui d’ID2Santé.

Contact : Sebastien Le Yaouanq – leyaouanq@e-medys.com

Publié par Biotech Santé Bretagne le 7 novembre 2017

Partager :