Suivez-nous sur les réseaux !

Le groupe Parker Hannifin fabrique des raccords pour respirateurs artificiels en Bretagne

En Bretagne, le groupe Parker Hannifin se recentre sur le vital : les respirateurs. Ses pièces font circuler l’oxygène dans les machines. Face à la demande, cette production est actuellement multipliée par dix.

Sans ces raccords basse pression, l’oxygène ne circulerait pas dans les respirateurs de malades du COVID-19. Grâce à ces raccords, l’oxygène va du réservoir jusqu’au masque du patient. Depuis début avril, le groupe a vu arriver de nouveaux clients qui se sont mis à faire des respirateurs, comme les Britanniques Dyson et Rolls Royce. Les trois usines bretonnes tournent avec 85 % de leurs 350 salariés. Les trois sites fabriquent et assemblent les raccords. Le site de Muzillac, crée aussi les pièces en plastique qui servent à tous ces connecteurs. 

En savoir plus…

Publié par Biotech Santé Bretagne le 15 avril 2020

Partager :