Suivez-nous sur les réseaux !

Interactions médicamenteuses : focus sur le projet Hugoshare

Le Health Data Hub et le groupement de coopération sanitaire des hôpitaux universitaires du Grand Ouest (HUGO) ont annoncé une collaboration pour identifier les incompatibilités de médicaments ainsi que les critères conduisant à des ruptures de traitement et pour réduire les accidents iatrogéniques. Il s’agit du projet “Hugoshare” dont le pilote scientifique est Marc Cuggia, professeur d’informatique médicale et praticien hospitalier au CHU de Rennes.

Qu’est-ce que “Hugoshare” ?

Le projet “Hugoshare” va s’appuyer sur le croisement des données hospitalières issues des entrepôts de données de santé de 6 hôpitaux du réseau Hugo (CHU de Rennes, CHU de Brest, CHU de Nantes, CHU d’Angers, CHU de Tours et institut de cancérologie de l’Ouest), avec le programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI) de l’assurance maladie et la base du centre d’épidémiologie des causes médicales de décès de l’Inserm (CepiDC).

Le projet “Hugoshare” doit aussi permettre de développer et d’évaluer un modèle d’analyse reposant sur “des méthodes adaptées aux données massives en santé”. Il vise notamment à poursuivre des objectifs relatifs aux aspects organisationnels et technologiques nécessaires au partage et au traitement des données massives en santé: techniques d’appariement déterministes intersources, intégration et traitement de données hétérogènes ou traçabilité des traitements par tatouage et crypto-tatouage des données.

Premier partenariat du Health Data Hub avec un hub territorial

Le Pr Marc Cuggia, professeur d’informatique médicale et praticien hospitalier au CHU de Rennes, est le pilote scientifique du projet “Hugoshare” dont la mise en œuvre est assurée par le CHU de Rennes pour le compte du GCS du Grand Ouest.

Pour rappel, Marc Cuggia fut le coauteur du rapport de préfiguration du Health Data Hub en 2018, avec Dominique Polton, ex-présidente de l’Institut national de données de santé (INDS) et Gilles Wainrib, président-fondateur de la start-up Owkin.

Auditionné par la mission d’information souveraineté numérique nationale et européenne de l’Assemblée nationale jeudi, il a présenté la plateforme interrégionale de données de santé (EDS) Ouest Datahub lancée par le GCS Hugo en décembre 2020. La plateforme Ouest Datahub permet d’accéder au total aux données de “plus de 5 millions de patients, 6 millions de séjours, 130 millions de documents, soit 1,2 milliard de données structurées et mises en qualité” issues de l’ICO et des CHU de Rennes, Brest, Angers, Nantes et Tours.

“Le partenariat entre le GCS Hugo et le Health Data Hub permettra de démontrer la complémentarité des deux démarches. Le partage des données est en effet nécessaire à toutes les échelles du territoire”

Selon le GCS HUGO et le Health Data Hub

Source : TIC & Santé – 02.03.2021

Publié par Biotech Santé Bretagne le 3 mars 2021

Partager :