Suivez-nous sur les réseaux !

Bébés prématurés : résultats finaux de Digi-NewB

Après plus de 4 années de collaboration, le projet Digi-NewB s’est terminé en juillet dernier. Les résultats notables (base de données de 715 patients, plateforme de test et de démonstration mise en oeuvre en temps réel dans les services du CHU de Rennes, détection de l’infection avant la suspicion clinique, possibilité de quantifier la maturation de l’enfant) ont été salués par les évaluateurs de la Commission européenne. Le projet ne s’arrête pas là mais va continuer dans le but de déployer une version finalisée et validée dans les unités de néonatologie.

Service de néonatalogie de l’hôpital sud à Rennes.

Ce projet n’a pas seulement été une aventure scientifique, mais a également été une formidable aventure humaine. Grâce à Digi-NewB, nous sommes parvenu.e.s à développer un système de monitoring non-invasif dans un environnement opérationnel (niveau 7 sur l’échelle TRL), avec une interface testée et validée avec les usagers pour le diagnostic de l’infection et la quantification de la maturation neuro-developpementale dans les unités de néonatologie.  Ce système doit encore être validé à plus large échelle, mais les principes et la preuve de concept sont faits. 

Le système Digi-NewB est en capacité de détecter l’infection de 6 à 48h avant la suspicion clinique avec de bonnes valeurs diagnostiques (AUC de 0.85), et de différencier automatiquement entre des trajectoires neuro-developpementales normales et anormales pendant l’hospitalisation en service de néonatologie.

Patrick Pladys et Guy Carrault, Coordonnateurs scientifiques pour le CHU de Rennes/Université de Rennes 1/LTSI
Laurence Jay-Passot, Déléguée Générale HUGO
Maude Luherne, Chargée de projet européen HUGO/CHU Rennes

Publié par Biotech Santé Bretagne le 17 août 2020

Partager :