Suivez-nous sur les réseaux !

Anticoagulant : la Cooperl va construire une usine dédiée à la production d’héparine

La Cooperl, coopérative bretonne positionnée comme le premier producteur porcin français, envisage de produire jusqu’à 90 tonnes d’héparine par an pour le secteur pharmaceutique.

La Cooperl souhaite ainsi internaliser la valorisation des intestins de porcs issus de ses abattoirs en fabriquant elle-même de l’héparine brute par traitement sur résine. Ce produit intermédiaire est ensuite envoyé vers les sites de fabrication de l’héparine purifiée, molécule utilisée depuis 70 ans pour ses propriétés anticoagulantes et antithrombotiques.

La Cooperl a pour projet de construire un nouveau bâtiment de 1 000 m2 à Lamballe pour un budget d’environ 10,5 millions d’euros.

Le marché mondial de l’héparine est estimé à 3,9 milliards d’euros et la moitié de la production vient de Chine. En France, deux usines existent dont une en Bretagne (Morbihan) détenue par Sanofi.

Source : Lettre économique de Bretagne / Fil API

Publié par Biotech Santé Bretagne le 5 octobre 2020

Partager :